L’apologie de la lenteur, du calme et de la sérénité ne serait elle pas la solution à une réparation

"Le stress devrait être une force motrice puissante, pas un obstacle."

―Bill Phillips

Le stress est une thématique que je traite assez régulièrement car il est pour moi le mal du siècle et surtout l’origine de maux si nombreux : maladie, douleurs et/ou dysfonctionnement du corps et même burnout.


En effet, le stress a une valeur positive pour le corps et il suscite le développement de l’adrénaline pour préparer l'organisme à répondre au stress en accélérant le rythme cardiaque et la respiration et augmentant la pression artérielle.


Cependant, quand il est trop présent dans nos vie, il crée, une augmentation du cortisol qui accumulé et non évacué par un exercice physique peut avoir des effets nocifs pour notre corporalité, au niveau physique, physiologique, émotionnel et mental. Sur le long terme, il peut entraîner au-delà d’un surpoids, une hypertension et/ou des maladies cardiaques, des troubles du sommeil, d’humeur et/ou de concentration..


Alors la clef que je suggère depuis bien des années est de choisir des disciplines de bien-être pour relaxer d’abord le corps, libérer la tête et apaiser les émotions. Car toutes ces techniques supposent en effet calme, détente et sérénité.


gif

Dans ces techniques, je propose la sophrologie, l’hypnose, la relaxation, la sophrothérapie, le reiki, la méditation ou même le Pilates et le yoga car toutes ces disciplines vous aident non seulement à libérer le négatif à l’intérieur de vous, mais vous permettent aussi de retrouver une détente (rarement présente dans votre quotidien) et un équilibre (quelquefois perdu depuis bien longtemps) et une sérénité à laquelle nous aspirons tous et toutes.


Notre vie depuis des années a changé de rythme, de façon insidieuse :


- La pression a été augmentée dans notre travail,

- L’information de plus en plus présente est de plus en plus déprimante,

- Les nouvelles technologies ont pris la place d’activités plus physiques,

- Les contraintes familiales nous laissent peu de répit, et nous invitent à courir partout et tout le temps,

- Et même notre environnement prés de notre habitation semble perdre en fonction des lieux de vie le calme autrefois recherché à cause de politique d’urbanisation intensive qui nient de plus en plus le bien-vivre,


Dans cette situation, difficile de voir une rythmique inversée.

Pourtant, face à ce constat, certains ont opté pour un changement total de vie et ont convenu de partir vers d’autres horizons quand d’autres ont décidé de créer une communauté pour obtenir une vie plus douce, sereine et moins rythmée.

Certaines villes prénommées cittaslow dans le monde entier ont initié ce changement en initiant un nouveau fonctionnement centré sur plus de bien-vivre, plus d’échange, de partage et d’entraide, ayant fait le bilan de trop de stress et trop d’agitation : Blanquefort en Gironde, fait partie de ces 190 villes.


Mais il existe des solutions autres et moins extrêmes car vous vous en doutez la solution est dans le ‘slow life’ ou le ‘slow rythm’ pour retrouver notre équilibre de vie et notre santé.

Il s’agit de prendre soin de vous et de choisir d’opter pour une vie où vous être acteur et actrice et non dépendant des conditions extérieures.

Cela suppose de choisir un travail qui vous épanouisse, une vie de famille organisée où vous avez l’impression de participer au bien être de toute le monde et ne plus être seulement chauffeur ou faiseur.

De prendre du temps pour vous pour ne rien faire ou faire des activités qui vous recentrent.


Car là est la solution : une vie et une alimentation équilibrées.

Et cela passe forcément par la case calme, lenteur et acceptation du moment présent.

Même en plein burnout, nous aurions tendance à reprendre les même rythmes et nier ce que nous crie haut et fort notre corps : faire une pause.


Alors, vous qui êtes diagnostiqué avec une maladie, un maux, un burnout, la solution vous appartient : faire le choix d’un changement qui vous fera du bien. Vous seul(e) pouvez décréter aujourd’hui vers quoi vous voulez tendre : nier ce que vous avez et continuer sur ce même chemin contraire à votre santé ou vous destiner à une autre vie plus douce, lente et sereine et retrouver la santé, la gaieté et la sérénité.


Sur ce chemin, quel que soit la technique, je peux vous aider et vous accompagner car même si la volonté peut être là, il n’est pas évident du jour au lendemain de prendre soin de soi, de ralentir le rythme, de vous déconnecter, de vous recentrer et trouver un autre mode de fonctionnement plus sain et serein.

La balle vous est donnée : à vous désormais de jouer.

Je suis, à votre disposition.

Sophie COLAS

21 vues0 commentaire